Cheikh Ibrahima Diallo milite pour une gestion saine et transparente des fonds dédiés à la lutte contre la Covid-19.


Médinatoul Abdoukhadre Dièylani a abrité ce matin la prière de l’Aïd El Kabir. Cheikh Ibrahima Diallo qui l’a dirigée, est revenu dans son sermon sur plusieurs points, notamment le phénomène des « insulteurs publics » et les fonds destinés à la lutte contre la pandémie.

Le porte-parole de Sagne Bambara, par ailleurs fils aîné du défunt Khalife, a invité ceux qui s’occupent de ces fonds à privilégier la transparence dans la gestion de ces ressources financières.
 Selon Cheikh Ibrahima Diallo, toute personne qui osera toucher cet argent pour ses propres intérêts, paiera le prix jusqu’au dernier centime ici bas ou dans l’au-delà. Le guide religieux a en outre prié pour ceux qui sont décédés de la covid-19 ainsi que pour les malades hospitalisés dans les CTE du pays…



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire