Congo-Brazzaville: Littérature – Les écrivains rendent hommage à Georges Mavouba Sokate


Décédé le 20 juillet à Pointe-Noire, l’écrivain Georges Mavouba Sokate a été conduit à sa dernière demeure, le 29 juillet, au cimetière municipal de Vindoulou. Une cérémonie d’hommage et d’adieu lui a été dédiée par les écrivains du Congo en général et ceux du salon littéraire Jean-Baptiste-Tati-Loutard en particulier à son domicile avant sa mise en terre.

Comme par prémonition, Georges Mavouba Sokate écrivait dans son avant dernier ouvrage « Et que les ténèbres soient le poème intitulé « Le jour où j’embarquerai». Moult fois, avant sa disparition, il a répété à ses condisciples, notamment à l’écrivain Alphonse Chardin Kala, directeur départemental du Livre et de la Lecture publique, de l’honorer avec le livre et à travers ses écritures. Ce vœu a été accompli par les écrivains de Pointe-Noire, notamment Yvon Wilfried Lewa-let Mandah, Huguette Ganga Massanga, Nicole Mballa Mikolo, Chrysler Tati, Hugues Eta, Natacha Makoumbou, qui tour à tour ont déclamé et lu ses textes. Sans oublier les écrivains de Brazzaville, Huppert Laurent Malanda et Jessie Loemba. «Ce que nous retiendrons de l’écriture de Georges Mavouba Sokate qui, pendant quarante ans, a fait planer son ombre sur plusieurs genres, c’est la théâtralisation de l’amour », a dit Alphonse Chardin Kala . Et d’ajouter : « La poésie de Mavouba Sokate est méditative et la femme est au centre de son œuvre.»

Qui était Geoges Mavouba Sokate ?

Né le 2 Juillet 1949 à Brazzaville, Georges Mavouba Sokate entre dans la vie active en tant que professeur d’anglais dans plusieurs collèges et lycées du pays avant de travailler dans diverses sociétés pétrolières. Comme écrivain, il laisse une abondante œuvre littéraire.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire