Cameroun: Marie Thérèse Chantal Mfoula – Une camerounaise dans le « gouvernement » communautaire


La Camerounaise a été désignée jeudi dernier au poste de commissaire chargée de l’aménagement du territoire et infrastructures lors de la 17e Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous-régionale.

Elle s’appelle Marie Thérèse Chantal Ngakono épouse Mfoula Edjomo. Elle est Camerounaise. Jusqu’à jeudi dernier, elle était encore secrétaire général adjoint de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), chargée du département de l’Intégration physique, économique et monétaire. Elle devient ainsi l’un des premiers « membres du gouvernement » de l’organe chargé d’implémenter et de mettre en œuvre le processus d’intégration sous-régionale. Elle a ainsi été désignée, en même temps que les autres membres (un président de la Commission, un vice-président et cinq commissaires) lors des travaux de la 17e Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC qui se sont déroulés jeudi dernier par visioconférence. Il faut indiquer que la Camerounaise n’est pas une novice au sein de cette organisation qu’elle a intégré en 2015 comme conseillère politique et diplomatique du secrétaire général. Elle devient ensuite secrétaire général adjoint chargée de l’Intégration.

C’est en 1990 que Marie Thérèse Chantal Mfoula intègre le corps des fonctionnaires de la diplomatie après un passage à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC). Elle fait ses premiers pas à la direction Afrique du ministère des Relations extérieures à Yaoundé où elle a fait l’essentiel de sa carrière avant de rejoindre la CEEAC. Elle devient ensuite chef du Service des Affaires politiques et juridiques à la direction des Nations unies, puis sous-directeur de l’Union africaine. En le 28 avril 2008, elle est nommée directeur des Affaires d’Afrique, ministre plénipotentiaire, elle va ainsi quitter ce département ministériel pour rejoindre la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire