Cameroun: Organisation – Un nouveau cap pour les pêcheurs


Les acteurs institutionnels viennent d’échanger sur le sujet à Douala avec le coordonnateur du Programme national d’amélioration et de développement des activités halieutiques.

D’après les données officielles, le Cameroun importe quelque 2000 tonnes de poissons par an, pour environ 170 milliards de F. Pourtant, le pays dispose d’énormes potentialités de production halieutique. Une meilleure organisation des acteurs de ce secteur contribuerait à inverser la courbe d’importation de poisson. C’est dans cette optique que s’inscrit la visite d’échanges avec les acteurs institutionnels du secteur pêche du Littoral. Elle a été organisée récemment à Douala par le coordonnateur du Programme national d’amélioration et de développement des activités halieutiques (Pnadah), Ghislain Edgard Biakoum.

Une visite d’échanges qui ciblait particulièrement les acteurs du port de pêche (Douala 1er) et ceux du débarcadère de Youpwè (Douala 2e). « Nous sommes venus à la rencontre des acteurs pour les identifier, leur présenter les objectifs et le fonctionnement du Pnadah. Le programme étant participatif, nous allons recueillir les doléances des acteurs du secteur de la pêche. Nos experts vont les étudier en vue de proposer une stratégie de mise en œuvre », a fait savoir Ghislain Edgard Biakoum.

Pour se faire une idée plus précise des réalités liées à l’activité de pêche à Douala, les responsables du Pnadah ont effectué des descentes au port de pêche et à Youpwè. La localisation géo référencée des zones de pêche, l’inventaire et le diagnostic des activités autour des pêcheries étaient également inscrits dans le chronogramme des activités de cette descente du Pnadah – effectuée du 14 au 16 juillet.

Une initiative qui suscite déjà de nombreux espoirs chez les acteurs du secteur. « Nous souhaitons que la suite soit favorable. Je suis très contente parce que le Pnadah ait commencé sa visite dans le fief du poisson », a affirmé Edith Marie Essombe, délégué de la Plateforme nationale des organisations professionnelles agro-sylvo-pastorales et halieutiques du Cameroun (Planopac) de Wouri II.

Le Pnadah, qui est un programme mis en place par la Chambre d’agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts, a pour objectifs de proposer un plan de modernisation des activités halieutiques de renforcer les capacités des entreprises du secteur et de favoriser la compétitivité et la pérennité des entreprises halieutiques, entre autres.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire