Covid-19 au Burkina : 843 autorisations de sortie et d’entrée ont été accordées à 11 647 personnes pendant la fermeture des frontières


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, était devant la presse ce 3 août 2020, à Ouagadougou. Objectif, dresser le bilan des opérations menées par son département pendant la fermeture des frontières pour faciliter les allers et retours des Burkinabè de l’extérieur. Le ministre Alpha Barry a relevé qu’au total, 843 autorisations de sortie et d’entrée ont été accordées à 11 647 personnes.

Depuis le mois de mars 2020, la pandémie du coronavirus a entraîné la fermeture des frontières aériennes et terrestres du Burkina Faso. Cette situation a bloqué des Burkinabè à l’extérieur du pays. Alors que le Burkina Faso a rouvert ses frontières le 1er août dernier, il était temps pour le chef de la diplomatie de faire le point des activités entrant dans ses missions régaliennes.


D’emblée, Alpha Barry a expliqué que le ministère des Affaires étrangères a entrepris des actions dans le cadre du déplacement des personnes et des biens. Ces actions ont facilité le déplacement des Burkinabè de l’extérieur. Le ministère a aussi facilité l’obtention d’autorisations de survol et d’atterrissage des vols pour des cas d’urgence.

Dans le bilan dressé par Alpha Barry, on peut retenir que « le département des Affaires étrangères s’est investi pour la délivrance d’autorisations de sortie et d’entrée, de laissez-passer au profit de Burkinabè bloqués à l’extérieur pour diverses raisons, mais aussi pour permettre à des étrangers de traverser les villes ou de quitter le Burkina Faso ». A ce jour, au total 843 autorisations de sortie et d’entrée ont été accordées à 11 647 personnes.

Collaborateurs du ministre Alpha Barry

Par ailleurs, le ministère en charge des Affaires étrangères a facilité l’exportation de mangues du Burkina Faso vers Frankfort en Allemagne. Cela s’est fait à travers cinq opérations dont quatre à Bobo-Dioulasso et une à Ouagadougou. Ainsi donc, la mangue burkinabè a retrouvé le marché européen après 22 ans d’absence.

Aussi, en collaboration avec le département de la Santé et l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), le ministère des Affaires étrangères a dénombré 39 opérations de rapatriement dans 16 pays différents. « Ces opérations ont permis le retour au pays de 2 431 Burkinabè », s’est félicité Alpha Barry.

E.K.S.

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire