RDC-EPST : les syndicalistes invitent le gouvernement à convoquer la commission paritaire pour discuter des revendications des enseignants avant la reprise des cours


Les différents syndicats des enseignants ont été reçus ce jeudi 06 août par le ministre d’État en charge de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga.

Après cette audience, ces syndicalistes ont conclu que les principales revendications notamment sur la paie Nouvelle unités ne devraient pas se poser au ministre de l’EPST, mais plutôt à celui du Budget et des Finances.

« Comme le gouvernement a accepté que nous puissions évaluer le protocole d’accord, d’ici là, la commission paritaire va commencer, dans le jargon syndical lorsque le gouvernement vous tend la main tout ce qu’il y a comme mouvement doit stopper, ce qui veut dire lundi il y a reprise. C’est une reprise et non la rentrée scolaire (…) nous voulons pousser le gouvernement a payer le NU pendant cette reprise avant la nouvelle rentrée scolaire » a déclare Franck Babu Bolima, Président de l’intersyndicale de l’EPST.

Mais pour la secrétaire générale du syndicat des enseignant du Congo (Syeco), Cécile Tshiyombo, il faut une commission paritaire avant la reprise des classes le 10 août 2020.

 » (..) Après discussion avec le ministre, nous avons compris qu’il est nécessaire que nous puissions focaliser notre attention vers le vice Premier ministre au budget, le Premier ministre et Chef de l’État. C’est pourquoi nous allons faire une descente au Ministère de Budget, à la Primature et à la présidence de la République, pour exiger la tenue d’une commission paritaire avant la reprise des classes le 10 août 2020, » a t-elle dit

Dans l’avant-midi, une autre équipe des syndicalistes ont manifesté devant le cabinet de ministre, notamment le syndicat national des écoles catholique (Synecat), qui s’oppose à la reprise des cours ce lundi 10 août, si le ministre ne donne une réponse satisfaisante à leurs préoccupations.

Ivan Kasongo



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire