RDC : “notre démarche vise à éviter le glissement”, Jacques Ndjoli après la réunion des 12 personnalités à la CIME


Le groupe de douze personnalités, auteurs de l’appel du 11 juillet ont été reçu ce jeudi 06 août par la CIME. Au sortir de cette audience, Jacques Ndjoli a expliqué qu’ils sont venus rencontrer les responsables spirituels des églises de la RDC pour leur expliquer le sens de “l’appel du juillet”.

“Nous sommes venus leur expliquer le sens de notre appel du 11 juillet et le sens de notre démarche. Nous sommes heureux d’avoir été compris malgré les quelques éléments de méfiance qui ont été transmis. Au-delà de ça, ils nous ont parlé de leurs expériences, parce qu’ils sont là depuis 2014, ils ont donc vécu plusieurs expériences électorales et aussi les bonnes pratiques issues d’ailleurs qui amènent à la paix et la bonne gouvernance dans le pays”, a expliqué Jacques Ndjoli.

Il a aussi expliqué que la démarche du groupe des douze personnalités vise à éviter le glissement et non à le préparer.

“Notre démarche vise à éviter le glissement, c’est pourquoi nous voulons que très rapidement nous tombions d’accord sur nos convergences et qu’elles soient mises au niveau des institutions et qu’ensuite nous puissions aller de manière consensuelle, apaisée et confiante aux élections de 2023”.

Le groupe de 12 personnalités mène des consultations politiques sur le consensus autour des questions électorales. Le 11 juillet, elles ont apposé leurs signatures sur un cahier de charges qui reprend notamment quelques réformes électorales. Elles prennent en compte les expériences électorales de 2006, 2011 et 2018 et concernent aussi bien le cadre organique, institutionnel que légal des élections.



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire