Cameroun: Qui est le maire Aboubakar Abbo tant souhaité à la tête des CVUC?


Aboubakar Abbo est né en 1960, dans l’arrondissement de Belel, département de la Vina, dans la région de l’Adamaoua. Il est administrateur civil principal.

Très brillant dans ses études, Aboubakar Abbo passe le très prestigieux concours de l’École nationale d’administration et de magistrature ( Enam). Il en sort administrateur civil de la promotion1995, Option Économie et Finance. Entretemps, le virus de toujours apprendre, est toujours à l’oeuvre chez le jeune administrateur civil qui prend alors l’avion pour une formation à l’IAP de Paris en France.

La formation d’Aboubakar Abbo dans la ville-lumière, porte sur  » La Maitrise de la dépense publique « . Un Master II en Management des Collectivités locales décentralisées, est entretemps, venu épaissir le pédigrée de Monsieur Aboubakar Abbo.

Et ce n’est pas fini: Aboubakar Abbo est sur le point défendre sa thèse de Doctorat PH.D à l’Université de Yaoundé II – Soa, sur le Droit de la Décentralisation au Cameroun.

CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

Sorti de l’Enam en 1995 comme administrateur civil, option Économie et Finance, Aboubakar Abbo est affecté au ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales ( Minepia), comme chef Service du Budget.

En 2003, il est appelé dans les Services du Premier ministre, en tant que Chef Service chargé d’Etude et Attaché Chef Cellule des Affaires financières et budgétaires au cabinet du Premier ministre, jusqu’en 2017.

Le 09 juin 2017, Aboubakar Abbo est nommé Président du Conseil d’administration de la Cameroon Railways Corporation ( CAMRAIL); un poste qu’il occupe toujours.

CARRIÈRE POLITIQUE : UN FIDÈLE DE PAUL BIYA

Militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc) le parti au pouvoir dont le président de la République Paul Biya en est le fondateur et le chef, Aboubakar Abbo fait toutes ses classes dans ce parti politique.

Déjà étudiant en 1992, il est suffisamment audacieux pour affronter la rude rivalité portée par l’opposition à cette époque, et bat campagne pour Paul Biya pour l’élection présidentielle du 11 octobre 1992.

Et depuis lors, Aboubakar Abbo ne s’est plus jamais économisé pour les victoires du Rdpc à toute élection. Dans la région de l’Adamaoua, et spécifiquement dans l’arrondissement de Belel, il ratisse large, et mobilise les populations et pour Paul Biya, et pour le Rdpc.

Président de la Section Rdpc de Vina – Est, Aboubakar Abbo est élu maire de la commune de Belel en 2013, avant d’être choisi un an plus tard par ses homologues de l’Adamaoua, comme président régional des Communes et Villes Unies du Cameroun ( CVUC).

Une confiance qui lui a été renouvelée le 05 mai dernier, après sa brillante réélection comme maire de Belel, à l’issue des élections municipales du 09 février 2020.

Aboubakar Abbo est un homme d’affaires prospère, à l’intégrité proverbiale, et doté d’un génie créateur d’emplois décents pour jeunes. Acteur économique de poids, il a une réputation glorieuse dans l’élevage et l’agriculture.

Comment répondra donc Monsieur Aboubakar Abbo, aux cris incessants de nombreux maires du Cameroun, et surtout des populations qui, l’appellent à prendre la présidence des Communes et Villes Unies du Cameroun ?

Pour ces voix insistantes qui se lèvent et s’élèvent de partout, le maire Rdpc de Belel est l’homme de la situation. Son expérience et son expertise en matières de développement local et la gestion des Collectivités locales décentralisées, sont une certitude absolue.

Maintenant, va-t-il répondre à l’appel du peuple profond ainsi que de l’immense majorité des maires qui ne jurent que par lui?



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire