Cameroun: Reprise de la saison de football – Les présidents de clubs en discussions


Réunis à Mbankomo pendant deux jours, ils ont examiné les principaux défis auxquels ils doivent faire face dès la reprise.

Les acteurs de premier plan que sont les présidents de clubs de football se sont réunis les 8 et 9 août derniers du côté de Mbankomo dans la Mefou-et-Akono, lors du symposium du football professionnel au Cameroun, parrainé par l’ambassadeur itinérant, Roger Milla. 30 clubs sur 32 ont répondu favorablement à cette invitation du Collectif des présidents des clubs professionnels. Ces responsables des équipes de Ligue 1 et Ligue 2 ont notamment passé en revue les challenges auxquels ils seront confrontés au cours de la saison 2020-2021. Des préoccupations recensées et répertoriées en 30 points, à transmettre à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et au ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep).

« On pense que le nombre de clubs doit être ramené à 16 en Ligue 1 et 14 en Ligue 2. Avant la reprise effective du championnat, nous souhaitons que les tests du Covid-19 des joueurs soient pris en charge par la Fécafoot. Nous devons également remettre en lumière la question des assurances. Nous envisageons de demander une audience au ministre de la Décentralisation et du Développement local afin qu’il sensibilise les communes à développer le football dans leur zone », énumère Alex Owona, président de Renaissance de Ngoumou. Non sans oublier la question des stades, qui reste depuis toujours un casse-tête. Ce qui a amené un club comme la Colombe du Dja-et-Lobo à avoir désormais pour base Yaoundé.

A cette concertation, comme on peut le lire dans le communiqué du Syndicat des clubs d’élites du Cameroun (Sycec), cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour. Ils ont été traités en plénière, où les patrons de clubs ont passé en revue les sources de financement du football professionnel et l’organisation des compétitions. Tandis qu’en ateliers, ils ont échangé sur les rapports des clubs professionnels avec les pouvoirs publics, les rapports des équipes professionnelles avec la Fecafoot et l’état des lieux du Sycec.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire