Cameroun: Consultations sécurisées dans les hôpitaux – Les assurances du Minsanté


Le Dr Fanne Mahamat a encouragé hier les femmes enceintes à honorer sans crainte leurs visites prénatales.

Les femmes enceintes ont une fois de plus été interpellées à ne pas hésiter à se rendre massivement dans les hôpitaux pour leurs consultations prénatales. Selon les responsables du ministère de la Santé publique, « des dispositions sont prises dans les formations sanitaires pour assurer la sécurité des patients et du personnel soignant », a assuré le Dr Fanne Mahamat, directeur de la promotion de la santé au ministère de la Santé publique. (Minsanté). C’était hier au Centre des opérations des urgences de santé publique de Yaoundé (Cousp), au cours du point de presse quotidien sur la situation épidémiologique au Cmaeroun.

En effet, pour le Minsanté, il s’agit d’accompagner et de rassurer les futures mamans afin qu’elles poursuivent les consultations prénatales, post-natales ainsi que la vaccination, garantie d’un accouchement à moindre risque et d’une meilleure santé de la mère et de l’enfant. « Cela implique que les femmes enceintes puissent surmonter les inquiétudes liées à la grossesse malgré l’épidémie en cours », a confié le Dr Fanne Mahamat. Selon l’OMS, rien ne prouve actuellement que les femmes enceintes courent un risque plus élevé de développer une forme grave de la maladie, que le reste de la population. Cependant, du fait des bouleversements que subissent leur corps et leur système immunitaire, les femmes enceintes peuvent être touchées par certaines infections respiratoires. Il est donc important qu’elles prennent des précautions pour se protéger contre le Covid-19 et qu’elles signalent les symptômes éventuels tels que la fièvre, la toux ou les difficultés respiratoires à leurs prestataires de soins de santé .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire