Candidature d’Alassane Ouattara: «En dernier ressort, le juge constitutionnel tranchera»


Patrick Achi, ministre d’État et secrétaire général du gouvernement ivoirien. REUTERS/Luc Gnago

En Côte d’Ivoire, on déplore au moins quatre morts à la suite des manifestations de ces deux derniers jours contre la candidature du Président Ouattara à un troisième mandat. Pour l’opposition, cette candidature est illégale, car anticonstitutionnelle. Invité ce matin, l’un des hommes forts du régime, Patrick Achi, ministre d’État et secrétaire général du gouvernement, fustige la position de l’opposition.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire