Afrique Centrale: Agence universitaire de la Francophonie – La directrice régionale Afrique centrale est là


Dans le cadre d’une prise de contact, Mme Aissatou Sy-Wonyu s’est entretenue hier avec le Minrex, Mbella Mbella.

Premier contact officiel entre le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella, et la directrice régionale Afrique centrale et Grands lacs de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Mme Aissatou Sy-Wonyu, après sa prise de fonction à Yaoundé. C’était hier au cours d’une audience au ministère des Relations extérieures. Lors de cet entretien, le ministre Mbella Mbella et son hôte ont évoqué la contribution de l’AUF dans la recherche et la formation des jeunes Camerounais.

La direction régionale Afrique centrale et Grands lacs de l’AUF dont le siège est basé à l’Université de Yaoundé I depuis 1995, anime un réseau de 102 membres dans 13 pays, à savoir l’Angola, le Botswana, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, l’Ouganda, la République centrafricaine, le République démocratique du Congo, le Rwanda, le Tchad et le Zimbabwe. Par ailleurs, le Cameroun abrite l’un des neufs campus numériques et un Institut de la Francophonie pour la gouvernance universitaire. « Nous ferons tout ce qu’il faut pour que nos relations soient encore plus profondes et surtout efficaces et visibles. L’excellence de nos relations est déjà un acquis que nous entendons consolider », a confié Mme Aissatou Sy-Wonyu. En tant qu’association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones, l’AUF agit notamment dans le développement économique, social et culturel des sociétés. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et de la recherche du Sommet de la Francophonie.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire