Angola: Le Chemin de fer de Luanda aura une connexion avec la RDC


Luanda — Le Chemin de fer de Luanda (CFL) pourrait prolonger sa ligne ferroviaire jusqu’à la frontière avec la République Démocratique du Congo, dans la région de Kananga, a annoncé jeudi le secrétaire d’État angolais à la Planification, Milton Reis.

S’exprimant lors du briefing hebdomadaire habituel, le secrétaire d’État a déclaré que la construction de la ligne aurait lieu dans le cadre des partenariats public-privé (PPP), dont le Plan opérationnel en cours de structuration s’exécutera jusqu’en décembre 2021.

Selon lui, le plan établit les étapes de préparation, de négociation et de lancement de la procédure d’établissement du PPP et définit une liste de 41 projets d’investissement potentiels à être structuré selon la modalité de partenariat public-privé.

Dans le projet de raccordement du chemin de fer de Luanda à la frontière avec la RDC (Kananga), l’intention est d’avancer, dans un premier temps, avec une ligne de chemin de fer électrique.

Selon le responsable, le projet prolongera le corridor nord, c’est-à-dire les CFL jusqu’à la zone frontalière de la RDC, car c’est un pays enclavé, desservant la région du Katanga riche en ressources minérales. De Malanje (nord d’Angola) à la RDC, c’est environ 1000 km.

Un autre projet à inclure dans les PPP sera la construction de la connexion entre Chemin de fer de Moçamedes (CFM), Namibie et Victoria Falls, pour prolonger le corridor sud, de Namibie (sud d’Angola) jusqu’en Zambie, un autre pays enclavé.

L’objectif est de desservir la ceinture du cuivre en Zambie riche en ressources minérales.

Selon la liste indicative des projets PPP à être structurés, il y a aussi la construction et l’exploitation d’une liaison ferroviaire entre l’Angola et la Zambie, à travers l’extension du corridor central (Chemin de fer de Benguela – CFB).

Le projet correspond à la construction d’une liaison ferroviaire entre la gare de Luacano et la frontière zambienne, à proximité du poste frontière de Jimbe.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire