Algérie: Réouverture de l’espace aérien – « Une décision souveraine » tributaire de l’évolution de la pandémie de Covid-19


Alger — Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, samedi à Alger, que la réouverture de l’espace aérien « est une décision souveraine tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique de la Covid-19, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ».

Dans une déclaration à la presse en marge de la Conférence nationale des start-ups dont l’ouverture a été présidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le ministre de la Santé a précisé que la situation épidémiologique du nouveau coronavirus « est stable » en Algérie, grâce aux « efforts des pouvoirs publics ».

« Nous souhaitons que la situation s’améliore à l’avenir », a déclaré M. Benbouzid qui a souligné que « la réouverture de l’espace aérien est une décision souveraine tributaire de la situation épidémiologique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ».

Le nombre des contaminations « demeure élevé dans plusieurs pays, notamment les pays européens voisins », a-t-il précisé, insistant sur « le respect des mesures préventives » et « la poursuite des campagnes de sensibilisation et de prévention ».

A une question sur les démarches entreprises par l’Algérie pour l’acquisition du vaccin anti-Covid-19, le premier responsable du secteur a indiqué que l’Algérie « n’importera pas le vaccin anti Covid-19 avant qu’il ne soit administré dans le pays producteur et avant de s’assurer qu’il n’a pas d’effets secondaires ».

« Il a été convenu avec plusieurs pays de l’achat collectif du vaccin anti Covid-19 pour bénéficier de « prix qui soient raisonnables et de garanties collectives », a indiqué M. Benbouzid.

Concernant le vaccin antigrippal, le ministre a fait savoir que la campagne annuelle débutera le 15 octobre courant, précisant que toutes les conditions ont été réunies et que le vaccin est disponible.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire