Bourses d’études à l’étranger : L’association Leading change Africa ouvre un centre de formation à Ouagadougou au profit des étudiants


Après trois années de présence au Burkina Faso, l’Association Leading change Africa ouvre un centre de formation pour accueillir ses étudiants dont certains seront bénéficiaires de bourses d’études étrangères. Pour la session inaugurale 2020, ils sont seize élèves de six établissements secondaires de Ouagadougou, qui vont bénéficier d’une formation de six mois à l’issue de laquelle les plus méritants seront bénéficiaires de bourses d’études. La cérémonie d’inauguration officielle du centre de formation a eu lieu le samedi 3 octobre 2020.

Transformer les jeunes africains en leaders et de leaders en agents de changement par le biais de l’éducation. C’est la mission que s’est donnée Leading change Africa, avec à sa tête Ousmane Kabré, jeune burkinabè vivant aux Etats-Unis. En mettant en place un centre de formation à Ouagadougou, cette association entend élargir son domaine d’intervention en faveur des jeunes. Entreprenariat, leadership et anglais sont les domaines sur lesquels les seize étudiants vont s’exercer avec des encadreurs professionnels, pendant les six prochains mois au Centre de formation de Leading change Burkina. A l’issue de cette période, les plus méritants bénéficieront de bourses d’études étrangères majoritairement pour les Etats-Unis en Amérique.

Ousmane Kabré, président de l’Association Leading Africa, annonce qu’une restauration est prévue sur place pour permettre aux étudiants de suivre les cours de 7h00 jusqu’au soir.

Arrivée au Burkina en 2018, cette association a déjà offert quatre bourses d’études pour les Etats-Unis, dont une en 2018 et les trois autres en 2019. C’est dans le souci de mieux concrétiser son action et préparer les futurs boursiers ou leaders, que l’association a mis en place ce centre pour la mise en œuvre de son programme d’encadrement dénommé « programme de découverte ».

Ousmane Kabré explique qu’il s’agit d’un programme de six mois dans le cadre du processus de sélection des bénéficiaires des bourses. « Bien que tous les étudiants ne puissent pas bénéficier de la bourse Leading change Africa, la participation à ce programme leur donnera les outils nécessaires pour susciter l’intérêt de commencer quelque chose d’extraordinaire » précise Ousmane Kabré. Ainsi l’association entend faire la distinction entre aller à l’école et « être éduqué ». Plus précisément, elle veut parler d’une éducation qui va au-delà de la simple accumulation des diplômes sans valeur intrinsèque, selon son président Ousmane Kabré.

Visite de la salle de formation équipée d’ordinateurs

Un processus en trois étapes

Le centre au Burkina est composé d’une salle de formation équipée d’ordinateurs, et d’un bâtiment pour accueillir le service administratif. Pour la sélection des étudiants, le processus s’effectue en trois étapes, explique Ousmane Kabré. L’étape de l’information aux établissements cibles, la réception des dossiers en ligne et enfin la sélection des bénéficiaires du « programme de découverte ». Sawadogo Alassane, élève au lycée Nelson Mandela, est bénéficiaire du programme de découverte 2020. Il déclare que c’est avec joie qu’il a accueilli la nouvelle de sa présélection et entend se donner à fond pour réussir cette phase avec brio. Lui entend faire des études en médecine et cet accompagnement constitue un tremplin pour conforter son choix. Relevés de notes des classes antérieures, rédaction d’essais sur des thématiques spécifiques et autres documents d’identification ont été requis pour la sélection de ces étudiants.

Alassane Sawadogo, élève au lycée Nelson Mandela, bénéficiaire du programme de découverte 2020.

Leading Change a été fondé en 2015 aux Etats-Unis. Son siège est à Madison dans l’Etat de Wisconsin. Selon Ousmane Kabré, l’association est installée dans plusieurs pays africains tels que le Mali et le Rwanda. « Nous travaillons en partenariat avec des lycées publics en Afrique et sélectionnons les vingt meilleurs élèves de chaque classe pour postuler à notre programme de préparation à l’université » a-t-il soutenu.

Les étudiants bénéficiaires de la session 2020. Derrière eux le bâtiment du service administratif

Le programme compte former, équiper et déployer environ 1024 étudiants d’ici à 2030. 20% des étudiants (soit 205 étudiants) seront boursiers et le reste sera admis dans le programme intensif de leadership et d’entrepreneuriat. « Notre impact mondial combiné atteindra directement et indirectement 1 000 000 d’ici 2050 grâce à la création d’emplois et aux systèmes de gouvernement » soutient Ousmane Kabré.

Pour la marraine de la cérémonie, Dr Helène Ouédraogo, c’est de l’effort, de la détermination et de la persévérance qui sont incarnés dans la vision de Leading Change Africa avec à sa tête Ousmane Kabré, qui a eu le désir d’apporter à son pays un souffle de renouveau à travers le secteur de l’éducation.

Etienne Lankoandé

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire