Armées burkinabè : Le Gal Ali Traoré repose désormais au cimetière de Gounghin


Décédé le lundi 28 septembre 2020 des suites de maladie, le général de division, Ali Traoré a été conduit le 6 octobre 2020 au cimetière de Gounghin où il repose désormais.

Ambiance d’un cérémonial émouvant à l’honneur d’un homme qui a marqué son passage dans l’armée burkinabè. Il a été élevé à titre posthume à la dignité de grand officier de l’ordre de l’Etalon.


Le général de division, Ali Traoré s’en est allé. Avant qu’il ne soit enterré au cimetière de Gounghin, un vibrant hommage lui a été rendu en présence du président du Faso, du chef du gouvernement, du ministre de la défense, de tous les corps de l’armée burkinabè et des amis et parents. Le général défunt a reçu les honneurs militaires faits de chants aux morts, de défilé et de port d’armes.


Dans une atmosphère triste, la foule a accompagné le cercueil drapé des couleurs nationales et entouré de couronnes de fleurs géantes sur un véhicule militaire tout couvert également du drapeau national, jusqu’à la grande mosquée de Ouagadougou.


A l’arrivée comme au départ de ce lieu de culte, les musulmans ont imploré Allah pour le repos de l’âme du défunt. De la grande mosquée, le cortège funèbre s’ébranle pour le cimetière de Gounghin où une multitude de gens attendaient le général pour son inhumation.


Quand retentit la sonnerie aux morts, certains repoussent difficilement leurs larmes. Là également, les témoignages sur les qualités de l’homme ont été rendus.

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire