Avec Moukhaddamatoul Khidma, les initiatives solidaires se multiplient par la grâce de Serigne Touba.


À Touba, les inquiétudes liées à la pandémie ont laissé place à la solidarité qui s’organise autour de Moukhaddamatoul Khidma, une organisation de jeunesse au service de Serigne Touba.

 
Khidmatoul Rawdàtou et Fatkhoul Khafàt sont deux (2) des sept (7) organisations de jeunes qui œuvrent au service de la communauté mouride à travers la grande mosquée de Touba. Leur véritable mission réside dans la gestion du lieu de culte lors des grands événements religieux dans la cité de Cheikh Ahmadou Bamba.

Cependant, toutes ces organisations suivent un organigramme les liant directement à une structure de base dénommée « Dahira Moukhaddamatoul Khidma », une structure créée le 17 mars 1994 sous la bénédiction de Serigne Saliou Mbacké, alors Khalife général des mourides, qui avait officialisé son appellation. L’organisation regroupe une jeunesse engagée pour servir la cause mouride.

Au nombre de 500 jeunes, garçons comme filles, ils sont déployés dans la mosquée et tout autour pour participer à l’accueil et l’orientation des fidèles durant le Magal de Touba. Ils les accompagnent dans leur recueillement au niveau de la grande mosquée et dans les différents mausolées.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire