Afrique: Mercato – Choupo Moting atterrit au Bayern


Le capitaine des Lions indomptables a rejoint les rangs du vainqueur de la Ligue européenne des champions hier pour une saison.

Le suspens aura duré jusqu’au bout. Depuis hier, dernier jour des transferts, Eric Maxim Choupo Moting est sociétaire du Bayern Munich. Le capitaine des Lions indomptables a signé pour une saison dans le club champion d’Europe, jusqu’en juin 2021. Il évoluera avec le dossard 13. Ironie du sort, le 23 août dernier, lors du sacre de l’équipe bavaroise, Eric Maxim Choupo était dans les rangs du malheureux finaliste, le Paris Saint Germain. C’était sans savoir que deux mois plus tard, il évoluerait au sein du vainqueur de la Ligue européenne des champions. « C’est un plaisir de revenir en Bundesliga, qui plus est, dans le plus grand club d’Allemagne. Qui ne voudrait pas jouer pour le Fc Bayern ? C’est un honneur de jouer pour ce club », a-t-il confié, dans sa modestie légendaire, au site Cfoot Mag.

Eric Maxim Choupo Moting rentre donc en Allemagne, à la « maison » en somme. Car c’est ici qu’il a été formé. Raison pour laquelle son style de jeu est allemand. C’est ainsi que se ferme sa parenthèse d’expatriation, pour le moment, après l’Angleterre et la France. Même s’il est vrai que le Paris Saint Germain lui avait proposé une saison supplémentaire, on peut comprendre qu’il ait choisi de passer le même temps en Bavière. Un environnement qu’il maîtrise mieux. Au regard de la saison précédente, compte tenu du projet et des objectifs à atteindre, Bayern Munich a fait tourner son effectif. Il y aurait donc de fortes chances que le capitaine des Lions indomptables ait plus de temps de jeu ici.

On comprend mieux son absence à Utrecht où ses coéquipiers sont en stage depuis hier dans le cadre de la période Fifa. Depuis le début de sa carrière professionnel, le club de Bavière est sa septième destination. Avant cela, il aura été au Hambourg SV, Fc Nuremberg, Mayence 05, Schalke 04 (Allemagne), Stocke City (Angleterre) et Paris Saint Germain (France).



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire