Association : Mise sous tutelle du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS)


A la suite de graves manquements de la part du Bureau national et du Président en particulier, le Haut Conseil du MJS proclame la mise sous tutelle du mouvement. Toutes les activités sont suspendues et le président Gaston Ouéna n’est plus autorisé à représenter l’association.

C’est avec beaucoup de regret que le Haut Conseil du Mouvement des Jeunes socialistes a appris la violation flagrante de l’article 3 des statuts du mouvement. Selon l’article 3, le MJS se doit d’être autonome de toute organisation politique. Néanmoins, le Bureau national et le Président du MJS ont sciemment œuvré à remettre en cause cette autonomie.

Ils ont favorisé le recrutement pour le compte d’un parti politique et ont aussi tenté la mise en œuvre de rapprochements, en vue des élections à venir, incompatibles avec l’article 3. Il est également parvenu au Haut Conseil du Mouvement que le président Gaston Ouéna est actif dans un parti politique burkinabè, activité incompatible avec son poste de Président du MJS.

Le président Gaston Ouéna a été informé de la situation et il a refusé toute coopération avec le Haut Conseil. Constatant que le président Gaston Ouéna refuse de respecter les statuts, qu’il sacrifie les intérêts du Mouvement sur l’autel d’ambitions personnelles et que le MJS se doit de rester fidèle à ses valeurs, le Haut Conseil du MJS proclame avec regret la mise sous tutelle du Bureau national et suspend toutes les activités du Mouvement jusqu’à nouvel ordre.

Le Haut Conseil du MJS demande également au parti « Agir ensemble pour le Burkina Faso » de cesser toute ingérence dans les affaires intérieures du MJS. Le Mouvement des Jeunes socialistes n’est pas un mouvement politique et a uniquement pour vocation de défendre les plus faibles et vulnérables sous le signe de la jeunesse et du socialisme. Il n’est pas un marchepied.

Fait à Ouagadougou le 05 Octobre 2020

Pour le Haut Conseil du MJS

Alassane REMBEGA





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire