Cameroun: Barrage hydroélectrique de Nachtigal – Un nouveau directeur d’exploitation


Le Français Patrick Bellet qui a pris fonction depuis le 01 octobre dernier entend relever ce défi.

Depuis le 01 octobre dernier, la Nachtigal Hydro-Power Company (NHPC), entreprise chargée de la mise en œuvre du projet hydroélectrique de Nachtigal (420 MW) a un nouveau directeur d’exploitation. Patrick Bellet qui revendique trente années d’expérience dans la direction hydraulique d’Electricité de France (actionnaire majoritaire de NHPC) dispose de toutes les capacités pour relever ce défi. « Je suis heureux de rejoindre NHPC et de contribuer à relever ce beau défi de la prise en exploitation d’un nouvel aménagement hydraulique. Ce challenge technique et humain est d’autant plus enthousiasmant que les femmes et ces hommes de la direction exploitation auront demain l’honneur de se voir confier la responsabilité de l’exploitation et de la maintenance d’un ouvrage majeur pour le système électrique Camerounais », a déclaré le nouveau promu. Sa riche expérience dans la mise en exploitation des aménagements hydrauliques lui permettra donc de mener à bien l’exploitation de ce projet dont l’état d’avancement est plutôt satisfaisant d’après les responsables.

Au 29 septembre dernier, le niveau de réalisation faisait état de l’achèvement de l’installation du tout premier pylône de la ligne de transport 225 000 V Nachtigal-Nyom 2. « La future ligne de transport, d’une longueur d’environ 51 km, comportera un total de 123 pylônes. L’opération de montage du premier pylône, qui est situé dans le village de Nkol Nguem, a démarré le 11 septembre dernier et s’est achevée le 21 septembre. Elle a mobilisé près d’une quinzaine de techniciens», peut-on lire dans la newsletter hebdomadaire de la structure. Il y a également comme étape importante les coulées de béton au niveau de la zone usine. « Sur le plan environnemental et social, il y a quelques jours, l’organisation des producteurs locaux a fait la livraison de la première commande des produits frais venant de l’entreprise qui a la responsabilité de faire la restauration sur le site de la construction du barrage de Nachtigal », informe un responsable du projet. C’est en février 2019 que le chantier a été officiellement lancé. Il est prévu en février 2022, les premiers essais de la mise sous tension de la centrale électrique alors même que la première mise en service des turbines devrait intervenir en octobre 2022.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire