Annulation de l’installation des autorités de Minembwe : la VSV salue la décision de Félix Tshisekedi « susceptible » de contribuer à la paix et la cohésion sociale


L’ONG la Voix des Sans Voix (VSV) salue la décision du chef de l’État Félix Tshisekedi de surseoire l’installation des autorités municipales à Minembwe dans le Sud-Kivu.

Pour cette organisation de défense de droits de l’homme, la décision de Félix Tshisekedi est susceptible d’apporter la paix et la cohésion sociale afin d’éviter les conflits intercommunautaires dans cette partie du pays.

« Pour la VSV, la décision prise par le Chef de l’Etat congolais d’annuler cette installation et de mettre sur pied dans les jours à venir une commission composée des experts scientifiques géographes, juristes… non originaires des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri et qui auront la mission de retracer les limites, est une très bonne chose susceptible de contribuer énormément à la paix et la cohésion sociale dans cette partie de la République Démocratique du Congo. », peut-on lire dans le communiqué de VSV.

La Voix de Sans Voix appelle les uns et les autres à ne pas prendre la décision du chef de l’État comme un motif de triomphalisme. Elle demande également au président de la République de concrétiser nombreuses de ses promesses souvent réitérées.

le 28 septembre dernier que la délégation composée du ministre de la défense et des anciens combattants, M. Aimé Ngoy Mukena, son collègue de la décentralisation, M. Azarias Ruberwa, du chef d’état-major général de l’armée, le général Célestin Mbala, du gouverneur du Sud-Kivu, M. Théo Ngwabidje, ainsi que des députés nationaux dont ceux de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, a installé le bourgmestre de la commune de Minembwe. Depuis, les voix se sont élevées pour protester contre cette décision.

Auguy Mudiayi



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire