Angola: Tchiema défend une plus grande valorisation du folklore


Saurimo — Le musicien et compositeur, Gabriel Tchiema, a défendu dimanche, à Saurimo, Lunda Sul, un travail conjoint entre le ministère de la Culture et les promoteurs d’événements, pour la valorisation,

la diffusion et l’acceptation de la musique folklorique sur le marché national.

Se confiant à l’Angop, dans le cadre de la Journée internationale de la musique (10 octobre) et face à l’essor du folklore, Gabriel Tchiema, propriétaire d’une voix incomparable, défenseur des langues nationales et de la musique traditionnelle, considère qu’il est essentiel que les organisateurs d’événements accorder plus d’attention aux artistes folkloriques, en les invitant dans les spectacles qu’ils promeuvent.

Selon le musicien, les styles traditionnels contribuent à la solidification de l’identité culturelle du pays et aident à conserver les valeurs. Ainsi, a-t-il poursuivi, sa valorisation et sa diffusion passe par la promotion de spectacles ou de concerts uniquement avec des artistes de styles traditionnels. Gabriel Tchiema a aussi souligné le rôle de la communication sociale, en particulier la radio et la télévision, dans la diffusion.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire