Burkina Faso : La paroisse Saint Jean XXIII célèbre ses 50 ans d’existence


Les fidèles chrétiens de la paroisse Saint Jean XXIII ont procédé le dimanche 11 octobre 2020, au lancement des activités marquant le jubilé d’or de leur paroisse. C’était au cours d’une messe célébrée par le Cardinal Philippe Ouédraogo.

« 50 ans à l’exemple de Saint Jean XXIII, soyons des témoins vivants de notre foi » , c’est sous ce thème que la paroisse Saint Jean XXIII célèbre ses 50 ans d’existence. Une messe a été célébrée le 11 octobre 2020 par le Cardinal Philippe Ouédraogo, pour marquer le lancement des activités de ce cinquantenaire.

Cette célébration a réuni en plus des fidèles chrétiens de la paroisse, les autorités politiques, religieuses des différentes confessions religieuses, et coutumières. D’une même voix, les paroissiens ont, à travers chants et prières, rendu grâce à Dieu pour ses bienfaits durant ces 50 ans écoulés, et demandé la grâce de toujours vivre dans la foi et la fraternité.

Les paroissiens ont rendu grâce à Dieu pour ses bienfaits.

L’occasion a été pour le Cardinal Philippe Ouédraogo d’inviter les fidèles chrétiens à demeurer toujours dans la prière et la foi dans toutes les situations. Tout en exhortant les fidèles à vivre une vie de témoignage dans le Christ Jésus, comme le dit le thème, il a émis le vœu que cette année et toutes les activités programmées leur permettent de « connaître davantage Jésus, d’aimer davantage Jésus et de réssembler davantage à Jésus ». C’est selon lui la condition sine qua non pour que la paroisse soit davantage vivante.

Parrain de ce jubilé d’or, le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’étranger, Paul Robert Tiendréboeogo, a marqué cette célébration de sa présence. Pour lui, la paroisse Saint Jean XXIII est un bel exemple d’intégration, au regard de l’histoire de sa création et de ce qu’elle est devenue au fil des années. « C’est la preuve que l’intégration et la solidarité sont importantes au sein de nos communautés » a-t-il laissé entendre, tout en souhaitant une bonne année jubilaire aux fidèles de la paroisse.

Les autorités politiques, religieuses des différentes confessions religieuses, et coutumières présentes à la messe

A en croire le président du Comité de pilotage des activités de ce jubilé, Edouard Malgoubri, 75 activités sont inscrites au programme et se dérouleront durant l’année. Il s’agit entre autres du jeu tombola qui permettra de donner une moto chaque trimestre à un fidèle de la paroisse ; des séances de revente des objets qui ne sont pas utilisés dans les maisons. La création d’une pharmacie à travers le recyclage des projets non utilisés pour limite de prescriptions. Il est également prévu des séances de jeûnes et prières, des journées d’évangélisation, des enseignements catéchétiques, des formations en sécourisme, des Kermesses, du football avec la Coupe du Curé.

Les 23 Communautés Catholique de Base (CCB) que compte la paroisse ne sont pas en reste. Elles ont été invitées à se joindre aux autres fidèles pour la réussite de l’évènement.

Le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’étranger, Paul Robert Tiendrébeogo, parrain du cinquantenaire.

La paroisse Saint Jean XXIII a été créée en 1969 par l’archevêque Paul Zoungrana pour offrir un lieu de prière aux différentes communautés vivant au Burkina. C’est en 1971 que le 1er prètre canonisé y a fait sa 1re messe et a demandé à l’archevêque Paul Zoungrana de lui donner le nom de Saint Jean XXII.


Lire aussi : Jubilé d’or de la paroisse Saint Jean XXIII : Une halte pour interroger le vivre-ensemble dans le Christ


Judith SANOU

LeFaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire