Burkina : « Je n’ai aucune haine contre Zephirin Diabré », Nathanaël Ouédraogo démissionnaire de l’UPC


Sur le plateau de l’émission « Le Grand Déballage » sur Burkina Info, Nathanaël Ouédraogo est revenu sur son divorce avec l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Répondant aux questions du journaliste Ismaël Ouédraogo, Nathanaël Ouédraogo a indiqué n’avoir aucune « haine » contre le président de son ancien parti, Zéphirin Diabré, qu’il a rencontré physiquement pour lui annoncer sa démission. « Pour moi, le moment est bien indiqué parce qu’aujourd’hui nous entrons dans le cadre d’une élection », a-t-il indiqué.

Avant d’annoncer sa démission, le désormais ex-3e adjoint au maire de Ouagadougou confie avoir parlé de son projet à sa famille. Sa lettre de démission a d’ailleurs été saisie par son fils aux environs de 3h du matin.

L’invité confie également qu’une rencontre du Bureau politique national s’est tenue après le dépôt des listes nationales du parti alors qu’elle devait se tenir bien avant pour valider les listes. Pour Nathanaël Ouédraogo, cela va à l’encontre des règles du parti.

Serait-il prêt à travailler avec Zephirin Diabré s’il accédait au pouvoir ? « Non », a répondu Nathanaël Ouédraogo sans ambages.

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire