Cameroun: Adamaoua – Affluence de dernière minute


Les potentiels candidats aux postes de conseillers régionaux et du commandement traditionnel sont connus depuis hier.

C’est à quelques heures de la fin de l’opération que les représentants des partis politiques et de commandements traditionnels ont fait leur apparition dans les agences départementales Elecam de la région de l’Adamaoua. Dans le département de la Vina en occurrence, c’est le parti Rdpc qui a donné le ton hier matin. Le président départemental de la commission d’investiture et d’analyse, Abba Sadou accompagné d’une forte déclaration, a déposé à 11 h, la liste d’investiture finale du Rdpc dans la Vina.

Une liste envoyée par le Comité central du parti. « Notre liste est constituée des hommes choisis en fonction de leur expérience, savoir-faire », a confié Abba Sadou, président départementale de la Commission d’investiture et d’analyse du Rdpc. En dehors de l’ambiance de dépôts de candidatures qui a prévalu tout au long de la dernière journée, il faut relever aussi celle des listes des conseillers municipaux a attiré les curieux en nombre à l’agence départementale Elecam de la Vina. Au total, ce sont 218 conseillers municipaux et environ 350 chefs traditionnels qui seront répartis dans 13 bureaux et qui vont constituer les deux collèges électoraux au centre de vote du lycée classique et moderne de Ngaoundéré.

Il convient de relever que dans l’ensemble, Elecam Adamaoua avait enregistré au moment où nous mettions sous presse, pour la catégorie des représentants traditionnels, six déclarations de candidatures par circonscription électorale. Ceci exempté le département du Mbéré où deux listes différentes sont en compétition. Et pour la catégorie des délégués de départements, Elecam a reçu des déclarations de candidatures du Rdpc, dans le département du Djérem, du Faro et Déo, du Mbéré, et de la Vina. Par contre, l’Undp pour sa part a déposé des listes dans la Vina, et le Mayo Banyo. « Nous tenons à rassurer l’ensemble des acteurs du processus électoral de la région de l’Adamaoua que nos démembrements sont ouverts jusqu’à minuit. Ceci exclusivement pour la réception de déclaration de candidatures » a rappelé Abdoullahi Boboé, délégué régional Elecam Adamaoua à la presse.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire