Burkina Faso: Droit d’auteur en période électorale – Le MPP s’acquitte de son devoir auprès du BBDA


Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a remis, le lundi 12 octobre 2020 à Ouagadougou, au BBDA, un chèque de 5 millions F CFA, représentant le paiement de ses redevances du droit d’auteur, à l’occasion du scrutin du 22 novembre prochain.

L’usage de la musique en période électorale est soumis au paiement de redevances de droits d’auteur. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est acquitté, à cet effet, de son devoir. Le parti au pouvoir a remis, le lundi 12 octobre 2020 à Ouagadougou, un chèque d’un montant de 5 millions francs CFA, au Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA). Le chargé de l’organisation des grands meetings, de la propagande et de la communication du MPP, Armand Pierre Béouindé, a indiqué que, dans le cadre du scrutin du 22 novembre 2020, des artistes-musiciens, à travers leurs prestations, accompagneront son parti aux quatre coins du pays.

Or, « derrière ces artistes se cache une multitude de créateurs qui permettent à nos différents meetings d’être bien agrémentés. S’acquitter de ce droit est donc un acte citoyen qui permettra à ces artistes et à toute la chaine de production de pouvoir vivre de leur métier », a-t-il expliqué. Il était donc normal que le MPP, a-t-il poursuivi, paie officiellement ses droits avant de s’engager dans la campagne électorale.

Pour lui, tout candidat appelé à demander le suffrage des Burkinabè doit d’abord respecter les textes qui régissent la vie de la nation. « Le BBDA est une institution publique qui collecte, pour tous les auteurs et les artistes, la manne financière qui permet de les rétribuer à la hauteur de leur création », a ajouté Armand Pierre Béouindé.

Selon le directeur général du BBDA, Wahabou Bara, ce paiement est le résultat d’un plaidoyer mené, depuis 2019, auprès des partis politiques burkinabè afin qu’ils se conforment à la règlementation en vigueur. « Le barème tarifaire est fixé en fonction de la capacité d’occupation de chaque parti dans les 13 régions du Burkina Faso, du nombre de personnes qui seront touchées par ces différentes représentations artistiques et de nos auteurs.

Le paiement est donc reparti en trois grands groupes. Les gros utilisateurs gravitent autour de 5 millions F CFA, les moyens, 3 millions F CFA et les petits utilisateurs autour de 1 million F CFA », a détaillé M. Bara. A son avis, il est nécessaire que chaque parti s’acquitte de son devoir avant la campagne. « Nous espérons donc que les autres partis politiques emboîteront le pas au MPP », a-t-il souhaité.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire