Cameroun: Abus de droit – Kontchou Clovis exproprie des gens sur un domaine public


Kontchou Clovis au nom de sa proximité avec un gouverneur de région exproprie des gens sur un domaine public.

C’est pour étendre la clôture de son immeuble en construction à Bonamoussadi lieu-dit Manège, que le sieur Kontchou Clovis a engagé ce 13 octobre 2020, des gros bras pour déguerpir les tenanciers de débits de boissons et autres petits commerces installés sur ce terrain qu’il convoite depuis un certain temps.

Évidemment qu’il s’appuie sur sa proximité avec une autorité de la République dont nous préférons taire le nom pour commettre ses forfaits. Il a d’ailleurs déclaré à ces derniers qu’il obtiendra par tous les moyens cet espace appartenant au domaine public, qu’ils le veuillent ou non. Pour y arriver Kontchou Clovis compte sur ses gros bras qu’il engraisse et son mentor gouverneur de région, balayant du revers de la main les règles fondamentales du droit.

Mme Fosso Sabine propriétaire d’un container 40 pieds faisant partie des occupants grâce à une autorisation spéciale d’occupation de la commune d’arrondissement de Douala 5ème, a payé les frais de sa volonté à engager une procédure judiciaire pour menaces et trafic d’influence. Elle a été copieusement bastonnée par les gros bras hier, alors qu’elle demandait simplement à voir les documents qui attestent que ces messieurs ont raison. Elle a été molestée sous le regard inoffensif de ses enfants, alors qu’elle ne demandait qu’à voir plus clair sur ce qu’elle qualifie d’abus de droit.

« Je n’ai jamais été notifié par une autorité compétente, ni même par ce monsieur. C’est le 06 octobre 2020 que mes locataires ont été sommé verbalement par les gros bras de ce monsieur que je ne connais ni d’Eve, ni d’Adam, de déguerpir sous huitaine, sous le fallacieux prétexte que ce terrain appartient à leur patron, l’objectif étant d’étendre la clôture de l’immeuble.

Selon ces derniers leur patron s’est engagé à remettre à chacun la somme de 150 000 pour le déménagement. Toute tentative visant à rencontrer cet individu s’est soldé par un non-recevoir », nous a révélé celle qui avait obtenu son espace sous autorisation spéciale d’occupation de la commune d’arrondissement de Douala 5ème en juin 2018, et ce n’est qu’en mai 2020 qu’elle a finalement décidé de l’exploiter, c’est à dire 4 mois avant son expropriation ce 13 octobre 2020, par sieur Kontchou Clovis animé par sa folie de grandeur. Il a volontairement à travers ses gros bras causés des dommages aux occupants de cet espace en détruisant leurs biens.

Kontchou Clovis, n’est pas à son premier coup. Il a cette réputation d’abuseur de droit, même des petites choses, a-t-on appris.

Bon à savoir

L’abus de droit est une notion juridique, notamment associée au droit moral, qui permet de sanctionner tout usage d’un droit (ou de clauses abusives) qui dépasse les bornes de l’usage raisonnable de ce droit. Vivement que ce monsieur, malgré tout l’or qu’il possède, tout le carnet d’adresses qu’il possède soit durement frappé pour tout le mal qu’il n’a de cesse à exercer sur des simples citoyens qui ne demandent qu’à subvenir aux besoins de leurs familles.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire