Abdellatif Jouahri dans le Top 10 des meilleurs banquiers centraux


La Banque des Etats d’Afrique centrale et la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest, a précisé le communiqué. “Même en périodes favorables, les banquiers centraux sont confrontés à une panoplie de défis. Aujourd’hui, avec la crise sanitaire universelle, les banquiers centraux sont confrontés à des contraintes inédites d’ordre politique et opérationnel”, a déclaré Joseph Giarraputo, éditeur et directeur de rédaction à Global Finance, dans des propos rapportés par la MAP qui cite le communiqué. “Notre rapport annuel analyse la situation des pays disposant d’un leadership solide dans la conduite de leur l’économie. Le rapport met aussi en exergue les orientations performantes des politiques monétaires”, a til ajouté. Les notes sont classées sur une échelle de “A” à “F” et tiennent compte des performances réalisées au niveau de la maîtrise de l’inflation, de la réalisation des objectifs de croissance économique, de la stabilité monétaire et de la gestion des taux d’intérêt (“A” représente une excellente performance et “F” un échec total. D’autres critères subjectifs sont également pris en compte dans ce classement. Les autres banquiers centraux qui ont obtenu la note “A”, sont Philip Lowe (Australie), Roberto Campos Neto (Brésil), Dimitar Radev (Bulgarie), Mario Marcel Cullell (Chili), Mohammad Yousef Al-Hashel (Koweït), Nor Shamsiah Mohd Yunus (Malaisie), Julio Velarde Flores (Pérou), Lee Ju-yeol (Corée du Sud) et Yang Chinlong (Taiwan). 



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire