Afrique du Sud: les nouvelles générations de Sangomas



Publié le :

Les médecines traditionnelles gardent une place de choix sur le continent, et l’OMS a récemment encouragé les recherches autour de ces pratiques, alors que l’épidémie a relancé le débat sur leur efficacité.

En Afrique du Sud, beaucoup de malades se tournent vers les « sangomas », ces guérisseurs-devins qui communiquent avec leurs ancêtres. Mais leur nom évoque bien souvent l’image d’une vieille femme, dans sa hutte reculée, pratiquant la sorcellerie. Des charlatans n’hésitent pas à abuser de publicités mensongères et de fausses promesses, abimant un peu plus leur image.

Pourtant de nombreux jeunes deviennent désormais praticiens et n’hésitent pas à faire évoluer les traditions. En multipliant les usages des réseaux sociaux, les blogs, les chaînes Youtube, ou en menant en parallèle d’autres carrières, ils n’hésitent pas à bousculer les idées reçues.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire