Aménagement paysager au Burkina Faso : Une stratégie nationale pour sa promotion


Contribuer à l’amélioration de la qualité du cadre de vie des populations en milieu urbain, périurbain et rural. Tel est l’objectif global de la Stratégie nationale d’Aménagement paysager qui a été mise en place par le ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Ce mardi 20 octobre 2020 à Ouagadougou, un atelier national de validation de ladite stratégie s’est tenu a Ouagadougou pour recueillir les différents amendements afin d’améliorer la qualité des documents.

Les principaux centres urbains du Burkina Faso disposent de nombreux terrains destinés aux activités de reverdissement et d’aménagement dans les plans cadastraux. Mais très peu sont mis en valeur ; ils sont le plus souvent utilisés à d’autres fins en lieu et place des aménagements paysagers selon le ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique.

Aussi des contraintes réelles existent dans la gestion de la préservation de l’environnement particulièrement dans la promotion des aménagements paysagers. Dans le souci d’améliorer la qualité du cadre de vie des populations en milieu urbain, périurbain et rural, ledit ministère a élaboré une stratégie nationale d’aménagement paysager assortie d’un plan d’action.

Une vue des participants

C’est dans ce sens qu’une rencontre sous le thème « Atelier national de validation de la Stratégie nationale d’Aménagement paysager et son plan d’actions 2021- 2023 » a eu lieu ce mardi 20 octobre 2020.

De manière spécifique, les objectifs de dudit atelier étaient d’abord d’examiner et d’amender les versions provisoires de ladite stratégie et du plan d’actions, ensuite recueillir les suggestions et recommandations des participants pour consolider les deux documents pour validation.

Joseph Youma, Secrétaire général par intérim du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique

Selon le secrétaire général par intérim du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Joseph Youma, la validation de cette stratégie nationale va permettre à l’ensemble des acteurs d’être opérationnels et de mieux travailler sur le terrain afin d’accroitre la résilience et d’améliorer les conditions de vie des populations urbaines, périurbaines et rurales.

En rappel, des actions ont déjà été menées par le ministère en charge de l’environnement en matière de promotion de l’aménagement paysager. Il s’agit notamment de la réalisation de l’inventaire des espace verts dans les communes, la réalisation de plantation d’alignement, l’accompagnement des communes et des acteurs pour la gestion des espaces verts, l’intégration et l’appropriation de l’aménagement paysager dans la valorisation des sites paysagers.

Sarah KABORE (Stagiaire)

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire