Algérie: Djerad – « L’avenir est dans l’industrie de transformation »


Batna — Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a affirmé, mercredi, à Batna que « l’avenir est dans l’industrie de transformation ».

« L’avenir est dans l’industrie de transformation et nous œuvrons à assainir le domaine de l’investissement des intrus pour permettre aux compétences d’émerger », a précisé le Premier ministre, en marge de l’inauguration, à la zone industrielle Kechida dans la ville de Batna, d’une raffinerie des huiles usagées de l’entreprise « Sam Industrie », réalisée dans le cadre d’un investissement privé.

Le Premier ministre a instruit le wali de Batna ainsi que les cadres centraux du ministère de l’Industrie à l’effet d’apporter « toute l’aide et l’accompagnement » à cet investisseur dans son projet d’exportation d’huiles régénérées.

L’activité dans la raffinerie des huiles usagées de l’entreprise « Sam Industrie » a été relancée en 2016 après une pause de quelques années, selon les explications fournies sur place.

Auparavant, le Premier ministre avait procédé à la baptisation de la cité 1.000 logements de la formule location-vente de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), du nom du chahid Bennoui Saïd.

Il a également procédé à la baptisation de deux groupes scolaires de la même cité, située au centre-ville du chef-lieu de wilaya des noms de deux doyens des directeurs d’école primaire de la ville de l’Algérie indépendante, Kheznadar Djallaleddine Ahmed Abdettaki et Mokdad Messaoud.

Le Premier ministre est accompagné des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et l’Aménagement du Territoire, kamel Beldjoud, de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, de l’Education Nationale, Mohamed Ouadjaout, de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaoutar Krikou, l’Enseignement Supérieur et la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, les Travaux Publics, Farouk Chiali et la ministre des relations avec le Parlement, Basma Azouar.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire