Brexit : le monde des sciences retient son souffle




Alors que des négociations intensives commencent ce 22 octobre entre Londres et Bruxelles, les chercheurs de part et d’autre de la Manche espèrent la signature d’un accord commercial. Quoi qu’il arrive, les conséquences pour les scientifiques seront nombreuses, de l’approvisionnement en matériel à la participation aux programmes de l’UE.



A lire aussi

Laisser un commentaire