Afrique du Nord: UE appelle à la reprise et au succès des négociations sur le barrage de Renaissance


Khartoum — L’Union européenne a appelé l’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte à œuvrer avec diligence pour parvenir à un accord sur le barrage de la Renaissance, avertissant que le moment est venu d’agir et non d’augmenter les tensions dans la région.

Le Haut Représentant de l’Union européenne, Joseph Borrell, a déclaré que 250 millions d’habitants du bassin du Nil bénéficieraient d’un accord par le dialogue pour remplir le barrage éthiopien, indiquant que ces personnes s’attendent à des investissements dans le domaine de la sécurité de l’eau, irrigation, production agricole et production d’électricité.

Il a déclaré que l’Union européenne soutenait les efforts de l’Afrique du Sud, actuel président de l’Union africaine, pour parvenir à une solution par le dialogue, ajoutant que l’Union européenne attendait avec intérêt la reprise du dialogue et le succès des négociations.

Le président américain, Donald Trump, a adressé un avertissement, le premier du genre, à l’Éthiopie, appelant à une solution amiable du désaccord sur le barrage de la Renaissance entre le Soudan et l’Égypte d’une part et l’Éthiopie d’autre part, envoyant un avertissement sans précédent à Addis-Abeba.

Trump a déclaré qu’il avait également dit la même chose à l’Égypte, ajoutant que la situation était dangereuse et que le Caire pourrait finir par faire torpiller le barrage.

Trump a déclaré vendredi qu’il avait négocié un accord pour résoudre le problème et accusé l’Éthiopie de violer l’accord, ce qui l’a conduit à en couper le financement.

Le président américain Trump a exhorté le Premier ministre soudanais, Dr Abdalla Hamdok, à persuader l’Éthiopie d’accepter l’accord pour régler le différend.

Seif



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire