À Jakarta, 290 euros d’amende pour ceux qui refuseront de se faire vacciner



Même si un vaccin contre le Sars-CoV-2 n’est pas encore disponible, la capitale indonésienne prend les devants et vient de décider de prévoir une amende pour ceux qui refuseront de se le faire administrer. Des sanctions sont également envisagées à l’échelle nationale.

L’administration de Jakarta a publié ce lundi 26 octobre un nouveau règlement sur la gestion du Covid-19 qui prévoit des sanctions contre les personnes qui refuseront de se faire vacciner. Selon une copie du projet final obtenu par le Jakarta Post, “l’article 30 de ce règlement stipule que toute personne refusant délibérément de se soumettre au traitement et/ou à la vaccination contre le Covid-19 se verra infliger une amende pouvant aller jusqu’à 5 millions de roupies [290 euros]”.

l’Indonésie compte officiellement à ce jour près de 400 000 cas de Covid-19, dont plus de 13 000 décès.

La possibilité de sanctions au niveau national a été également évoquée par le gouvernement central, qui espère obtenir l’autorisation de vaccination en novembre et déployer le programme à grande échelle dès janvier 2021.

Le Jakarta Post rappelle qu’aucun vaccin n’a encore été approuvé pour une utilisation massive dans le monde : “Malgré cela, l’Indonésie fait pression pour l’approbation d’urgence de trois vaccins des sociétés chinoises Sinovac Biotech Ltd, China National Pharmaceutical Group (Sinopharm) et CanSinoBIO. Le gouvernement a même envoyé une équipe comprenant des représentants de l’Agence de surveillance des aliments et des médicaments (BPOM) en Chine pour étudier les données des essais.”

Source

Le Jakarta Post a été fondé en 1983. De langue anglaise, sa mission d’origine était de présenter l’Indonésie aux étrangers. Avec les transformations politiques et sociologiques du pays, il s’emploie aujourd’hui à “

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire