Alpha Condé « prévient » la France : « Nous tenons à notre indépendance… » | Africa Guinee


CONAKRY-Après les violences postélectorales qui ont secoué Conakry et certaines villes du pays, Alpha Condé a fait la ronde ce vendredi 30 octobre 2020 de certaines garnisons militaires, des unités de polices mais aussi de la gendarmerie.

Une occasion que le Chef de l’Etat a mise à profit pour mettre les point sur les « I » alors que la France, l’Union Européenne émettent des doutes sur les résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre.

Alpha Condé n’est passé par quatre chemins. Il prévient qu’il n’acceptera plus qu’un Etat étranger vienne « fourrer son nez » dans les affaires internes de la Guinée. Extrait.

« En Guinée nous tenons à notre indépendance (…), on n’a pas besoin de demander l’avis d’un autre pays pour ce que nous devons faire. Le seul avis qui compte, c’est celui du peuple guinéen. Nous avons fait des élections sans aucune aide extérieure, nous avons fait le referendum, nous avons fait les législatives et la présidentielle, sans qu’aucun franc ne vienne de l’extérieur. 

Parce que nous ne voulons plus du tout que les gens se mêlent de nos affaires, car s’ils mettent un peu d’argent ils se mêlent. Donc ne soyez pas surpris du comportement de certains Etats. Mais cela n’a pas d’importance, nous allons continuer à développer la Guinée, s’il plait à Dieu la Guinée ira très vite. D’ici quelques années, la Guinée sera la 2ème puissance après le Nigeria, c’est ça qui ne plait pas à tout le monde mais je compte sur vous.

Vous êtes l’armée du peuple et que vous soyez l’armée du peuple et c’est en vous que le peuple se reconnait. Parmis vous, il y’a assez de gens de métier, donc il est normale que l’armée participe aussi au développement économique (…), pas seulement le Génie-militaire, vous avez des spécialistes dans beaucoup de secteurs.

Il faut qu’il y’ait la participation de l’armée pas seulement dans l’agriculture ou le génie militaire, mais  ceux qui ont d’autres diplômes puissent gérer des activités économiques dans des cadres que nous saurons développer« .

A suivre…

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 112  



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire