Cameroun: Arabie Saoudite – Une nouvelle ambassade à Yaoundé


Yaoundé et Riyad ont ouvert hier une nouvelle page de leur relation bilatérale avec l’inauguration du nouveau complexe diplomatique d’Arabie Saoudite au Cameroun. L’imposante bâtisse trône fièrement non loin du siège de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH).

A l’intérieur d’une gigantesque clôture ultra sécurisée qui laisse voir au loin le drapeau de ce pays ami, trônent majestueusement deux bâtiments flambant neufs à l’allure futuriste.

D’un côté, la résidence du chef de mission diplomatique et de l’autre, la chancellerie réservée aux différents services consulaires.

C’est donc désormais dans cet imposant domaine d’une superficie de 7 906 m2 situé au nouveau quartier administratif à Mballa II que les usagers sollicitant un service de l’ambassade d’Arabie Saoudite à Yaoundé devront désormais se rendre et non plus à la rue Rosa Park.

Pour son inauguration, le ministre des Affaires étrangères du royaume d’Arabie saoudite a effectué le déplacement de Yaoundé. Son altesse le Prince Faisal Bin Farhan Bin al Saud en a profité pour feuilleter les plus belles pages de cette coopération qui s’écrit depuis 1960.

« L’engagement des deux pays s’est traduit par l’approfondissement des cadres de coopération à travers la coordination de leurs actions communes aux niveaux bilatéral et multilatéral sur la scène internationale dans l’intérêt commun des deux pays », a-t-il souligné.

Selon lui, cette chancellerie qui est l’une des plus grandes ambassades du Royaume d’Arabie en Afrique subsaharienne symbolise le cinquantenaire d’une coopération interrompue entre Riyad et Yaoundé.

A la tête d’une importante délégation d’officiels camerounais, le ministre des Relations extérieures a surtout salué une coopération exemplaire qui se traduit par de nombreuses retombées.

« Le Cameroun bénéficie de plusieurs financements du Fonds saoudien pour le développement (FSD) pour la réalisation d’infrastructures notamment dans les secteurs culturel, infrastructurel, hydraulique, éducationnel, sanitaire, agricole, énergétique, etc », reconnaîtra Lejeune Mbella Mbella.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire