Algérie: OPEC+ – L’Algérie pour le maintien du plafond de production actuel en 2021


Alger — Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a indiqué mardi que l’Algérie était en faveur du maintien, durant les premiers mois de 2021, du plafond de production actuel convenu dans le cadre de l’OPEP+, et ce, pour éviter une nouvelle chute drastique des prix du brut.

Auditionné par la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre du débat du projet de loi de finances (PLF) pour l’exercice 2021, M. Attar a précisé que « l’Algérie tente, avec d’autres pays, dont la Russie, l’Arabie saoudite et l’Irak, de convaincre les autres pays de l’OPEP+ de maintenir le plafond de production actuel au début de l’année prochaine ».

Selon lui, la prochaine réunion du comité interministériel de suivi de l’Opep+, prévue le 17 novembre, devrait sortir avec des décisions à même de stimuler le marché et d’éviter que les prix ne descendent en dessous de 40 dollars le baril ».

Pour rappel, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés des pays producteurs non membres (OPEP+) a convenu de baisser la production de 9,7 millions de barils/jour à compter de mai 2020 et de 7,7 millions de barils/jour de début août à fin décembre 2020 puis de 5,8 millions de barils/jour de janvier 2021 à avril 2022.

Cet accord a permis aux prix du pétrole de repartir à la hausse pour se stabiliser ces derniers mois autour de 40 dollars le baril.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire