Aliou Cissé s’attend à une double confrontation difficile.


Pour ce derby qui s’annonce bouillant entre le Sénégal et ses proches voisins de la Guinée Bissau, l’entraîneur des lions, Aliou Cissé ne s’attend pas forcément à une promenade de santé. Pour conserver la première place dans ce groupe I (Sénégal, Eswatini, Guinée Bissau, Congo Brazzaville), le Sénégal qui mène la danse avec 6 points, devra se défaire des « Djurtus » au stade Lat Dior de Thiès le 11 novembre puis à Bissau, au stade du 24 septembre.

 

Une mission qui ne sera pas de tout repos pour la sélection sénégalaise d’après Cissé.  « Cet engouement-là autour de ce match-là n’est pas une surprise pour moi. C’est la preuve tout simplement qu’aucun match n’est et ne sera facile pour le Senegal… » Les vice-champions d’Afrique portés par un certain Sadio Mané, seront attendus de pied ferme par leurs prochains adversaires.

 

Il s’agira donc pour les lions de mettre toutes les chances de leur côté et valider le plus tôt possible la qualification à la prochaine CAN. « Mais j’ai envie de dire que les enjeux de ce match-là sont sportifs et comptables. Nous sommes premiers de cette poule, avec 6 points, il nous tient à cœur à la fin de cette double confrontation de rester premiers…» 

Pour ce qui est du projet de jeu fortement décrié au lendemain de la défaite du Sénégal 3-1 contre le Maroc, Aliou Cissé de préciser. 

 

« Je préfère gagner avec la manière, mais à défaut de ne pas pouvoir gagner avec la manière, je crois que ce qui est important pour un compétiteur, c’est de gagner. » 

 

Un discours qui ne plaira certainement pas aux détracteurs de l’ancien capitaine de la sélection nationale souvent pointé du doigt à cause de son projet de jeu et ou de ses propositions tactiques jugés insuffisants.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire