Algérie: Algérie-UE – Clôture du programme d’appui à la modernisation de l’ANEM


Alger — Le Programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association Algérie-UE, dans son volet consacré à la modernisation de l’Agence nationale de l’Emploi (ANEM), a été clos mercredi à Alger résultant notamment sur le renforcement des offres de service dont les services à distance de l’Agence.

Via un jumelage entre l’ANEM et l’agence française de l’emploi « Pôle Emploi », débuté en 2018 et financé à hauteur de 1,2 million d’euros, ce programme a permis de mettre en œuvre trois axes principaux: le développement des services à distance de l’ANEM, le renforcement de ses outils ainsi que le développement des compétences de ses personnels, a fait savoir la cheffe de projet et directrice centrale au sein de l’ANEM, Kheira Feddal, lors d’un point de presse en marge de la cérémonie de restitution des résultats du programme.

Selon elle, le deuxième axe concerne le renforcement des outils de l’Agence à travers la formation d’un corps de conseillers accompagnateurs à l’organisation. Le troisième axe concerne les ressources humaines, pour lesquelles un plan de formation a été établi comme méthode permettant le développement des compétences des personnels de l’ANEM.

Pour sa part, le directeur général de l’ANEM, Abdelkader Djabeur, a fait savoir lors de son allocution que ce programme a permis à l’ANEM de concrétiser les principales mesures de son programme de modernisation, notamment via un plan de travail devant permettre de moderniser ses services « grâce un programme de formation visant à hisser le professionnalisme de ses cadres et d’améliorer leurs capacités pour assurer une meilleure efficacité en accord avec les exigences de gestion du secteur de l’emploi ».

Un programme en accord avec les priorités du gouvernement visant la promotion de l’emploi

De son côté, l’ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie, John O’Rourke, a rappelé que ce projet a permis un échange entre spécialistes de l’emploi français de « Pôle emploi » et leurs homologues algériens de l’ANEM en accord avec les priorités du gouvernement algérien visant la promotion de l’emploi et la lutte contre le chômage.

Intervenant au cours de cette réunion, le sous-directeur du partenariat avec l’UE au ministère des Affaires Etrangères, Said Meziane, a estimé que ce programme aura permis de développer les services à distance de l’ANEM et de consolider son management, « des aspects qui figurent parmi les priorités communes entre l’Algérie et l’UE ».

« Ce jumelage entamé en 2018 a permis de compléter les résultats déjà atteints en terme de système d’information en réseau sur tout le territoire national pour développer les statistiques de l’emploi », a-t-il noté, formulant le souhait du département ministériel qu’il représente de voir les résultats pérennisés dans l’intérêt du renforcement de la coopération et du partenariat entre l’Algérie et l’UE.

« L’ANEM s’est aussi doté d’un outil de recensement et d’identification des besoins en information, de cartographies des ressources formatives et de mallettes pédagogiques visant la formation des futurs chargés d’organisation », a-t-il énuméré.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire