Alpha Condé répond aux accusations de Cellou et cie: Que va faire la Cour Constitutionnelle ? | Africa Guinee


CONAKRY-La balle est désormais dans le camp de la Cour Constitutionnelle, qui dispose de trois jours pour vider le contentieux électoral. Alpha Condé, vainqueur de la présidentielle avec 59.5%, selon les résultats de la CENI, a transmis ses répliques à l’institution en charge du contentieux, a-t-on appris auprès de ses avocats.

« On a déposé trois mémoires réponses avant-hier et un hier (mardi 03 novembre, ndlr) », a confirmé maître Joachim Bilimou, l’un des avocats du président Alpha Condé, interrogé ce mercredi 4 novembre 2020 par Africaguinee.com.

Quatre des 11 partis d’opposition qui contestent la victoire d’Alpha Condé ont déjà déposé des requêtes aux fins de contestation devant la Cour Constitutionnelle. Il s’agit de l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo crédité de 33.5%, Dr Makalé Traoré, Ibrahima Abé Sylla et Dr Ousmane Kaba. Ces trois derniers ont obtenu chacun moins de 2%, selon toujours les chiffres fournis par l’organe en charge de la gestion des élections en Guinée.

La Cour Constitutionnelle dispose maintenant de 72 heures pour rendre son arrêt, selon l’article 167 du Code électoral. «La Cour constitutionnelle statue dans les trois (3) jours qui suivent la transmission des mémoires. Son arrêt emporte proclamation définitive ou annulation de l’élection ».

Apparemment l’infection au coronavirus de l’une des conseillères de la Cour n’a pas eu un impact majeur sur le fonctionnement de l’institution qui continue de travailler en prenant le soin de respecter les règles de la distanciation sociale. Un haut responsable de la Cour Constitutionnelle a confié qu’il y a une possibilité que l’arrêt soit rendu dès ce week-end.

A suivre…

Africaguinee.com

 



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire