Kasa-Vubu, Tshisekedi, Kabila… ces héros qui divisent – Jeune Afrique



Dans le club restreint des hommes qui ont été élevés au rang de héros national, un seul fait l’unanimité (ou presque) : Patrice Lumumba.


En reconnaissance des bons et loyaux services rendus à la nation, le statut de héros national peut être accordé à un Congolais ou à un étranger. Dans ce cercle restreint, qui compte plusieurs grades, dont celui de grand cordon Kabila-Lumumba, instauré en 2002, Patrice Lumumba est le seul héros à faire (presque) l’unanimité. Le tout premier Premier ministre du Congo indépendant reste, dans la mémoire collective, le dirigeant qui a condamné les violences physiques et morales de la colonisation, lors du discours qu’il a prononcé le 30 juin 1960, jour de l’indépendance, en présence du roi des Belges, Baudouin Ier, après l’allocution du président Joseph Kasa-Vubu.

Lumumba, cette grande figure historique, dont l’aura rayonne au-delà des frontières nationales, symbolise une forme de résistance à l’ordre colonial. Tribun hors pair, assassiné en janvier 1961, à l’âge de 35 ans, près





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire