Accusé de crimes de guerre : Le président Kosovar démissionne.


Le président Kosovar Hashim Thaçi a démissionné ce jeudi pour faire face à son inculpation par le tribunal spécial de la Haye sur les crimes de guerre durant le conflit contre les forces serbes à la fin des années 1990.

« Je ne vais permettre dans aucune circonstance que je me présente devant la cour en tant que président de la République du Kosovo », avait-il déclaré.
Ainsi, considérant l’importance de défendre l’intégrité de la fonction de président et du Kosovo, ainsi que la dignité des citoyens, Thaçi démissionne du poste de président de la République du Kosovo.

A rappeler que le président Hashim Thaçi, 52 ans, et ancien chef politique de la rébellion indépendantiste (UCK) qui domine la vie politique kosovar depuis deux décennies, aurait été impliqué dans « près de 100 meurtres » et d’autres atrocités contre des « centaines de victimes albanaises, serbes, roms et d’autres ethnies », dont des opposants politiques.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire