Afrique: L’Afrique fait son cinéma – Le rendez-vous du film africain à Paris aura lieu en décembre


Au départ prévue du 21 au 24 octobre, la deuxième édition du festival « L’Afrique fait son cinéma » aura finalement lieu du 9 au 13 décembre, dans les murs du cinéma L’Élysée Lincoln à Paris. L’événement a été décalé en raison de la crise sanitaire du coronavirus qui s’accentue de nouveau dans certains pays dont en France.

C’est à travers un communiqué rendu public le 17 octobre dernier que le comité d’organisation dudit festival a annoncé son report à cause de la pandémie en France. Le festival l’Afrique fait son cinéma vise à célébrer le 7e art issu du continent. Cet objectif s’appuie sur la projection et la mise en compétition des œuvres des Africains de souche et aussi des afro-descendants.

Au cours cette deuxième édition qui s’étendra sur cinq jours, plusieurs moments meubleront le programme des activités. L’activité phare consistera à projeter près de quarante-cinq films sélectionnés à l’occasion. Lesdits films placés en compétition viennent d’Afrique, de France et d’Amérique du Sud. Outre les séances de projections, le festival prévoit un large éventail d’activités telles que la musique traditionnelle, le défilé de mode, la découverte de l’art culinaire africain, la conférence sur les co-productions Europe-Afrique et la table ronde avec tous les organisateurs de festivals en région parisienne.

L’objectif des tables-rondes est de réunir, à travers une plateforme commune, les différentes manifestations et festivals cinématographiques centrés essentiellement autour de l’Afrique qui se déroulent dans la capitale française. Explicitement, tous les festivals ayant lieu en province et en région parisienne coaliseront pour créer un événement itinérant à l’échelle nationale. Une ambition complétée par la volonté de mettre ensemble toutes les forces vives du festival à travers un atelier. La conférence, quant à elle, sera animée sur le thème « La coproduction panafricaine et Afrique-Europe ». Cette thématique servira à ouvrir une brèche sur les nouvelles opportunités pour l’audiovisuel et le cinéma africain au-delà de ses frontières.

Notons que dans l’ensemble, les films sélectionnés pour cette deuxième édition du festival « L’Afrique fait son cinéma » traitent des problématiques liées à la situation des migrants, à l’éducation des filles, aux violences faites aux femmes et aux violences policières. Grâce à cette diversité cinématographique, les festivaliers pourront même s’offrir le luxe d’entrevoir des échanges fructueux avec l’ensemble du staff.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire