Afrique de l’Est: La ministre du Commerce examine avec la secrétaire générale du COMESA le renforcement de la coopération économique


La ministre du Commerce examine avec la secrétaire générale du COMESA le renforcement de la coopération économique

La ministre du Commerce et de l’Industrie, Névine Gamea, a examiné avec la secrétaire générale du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), Chileshe Kapwepwe, un nombre de sujets inscrits sur l’ordre du jour du COMESA et les préparatifs du prochain sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation, prévu l’année prochaine.

Lors de la réunion tenue via visioconférence, Mme Gamea a affirmé que la direction politique et le gouvernement tenaient à remplir pleinement leurs engagements envers toutes les organisations et tous les blocs économiques régionaux et internationaux, ajoutant que l’Etat égyptien soutient les efforts du COMESA pour faire face aux retombées de la pandémie de coronavirus sur le commerce et la circulation des personnes et des marchandises entre les pays du COMESA.

Elle a souligné l’importance de la plate-forme lancée par le COMESA pour faciliter les échanges commerciaux entre ses pays, rappelant que le gouvernement égyptien a adopté une série de mesures économiques pour faire face aux effets du coronavirus sur l’économie égyptienne en général et le commerce extérieur particulier.

L’Agence pour le développement des micro, petites et moyennes entreprises lancera, le 18 novembre en cours, une plate-forme intitulée « 50 millions de femmes africaines parlent » en coopération avec le COMESA, la Communauté d’Afrique de l’Est et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui contribuera à assurer des services distingués aux femmes d’affaires en Afrique, selon la ministre.

Les échanges commerces entre l’Egypte et le COMESA, précise-t-elle, ont atteint 3,9 milliards de dollars l’an dernier contre environ 3,2 milliards en 2018, en hausse de 19,1%, a poursuivi Mme Gamea, signalant que les exportations égyptiennes vers les pays du COMESA ont atteint 2,8 milliards de dollars l’an dernier, par rapport à 2,3 milliards en 2018.

De son côté, la secrétaire générale du COMESA, Chileshe Kapwepwe, a affirmé le rôle important de l’Égypte dans le soutien à l’organisation et dans le renforcement des échanges commerciaux et des investissements conjoints entre les États membres, notant que le gouvernement égyptien remplit tous ses engagements, ce qui reflète l’attachement de l’État égyptien à activer le rôle du COMESA dans la gestion du système de coopération économique conjointe afin de réaliser l’unité économique africaine.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire