Après la présidentielle du 31 octobre: KKB en visite chez Koné Mahamadou



Au-delà de la politique, dit-on, il y a les relations humaines. Après la présidentielle du 31 octobre, pour laquelle il n’a pas été déclaré vainqueur, Konan Kouadio Bertin dit KKB et son équipe de campagne ont rendu une visite de courtoisie de plus de 3 h à Koné Mamahadou , premier président de la jeunesse du Pdci-Rda de 1991 à 1996 et secrétaire national pour la jeunesse de ce parti jusqu’au coup d’État du 24 décembre 1999. Au cours de cet entretien, Koné Mahamadou a tenu à féliciter et encourager son cadet sur la voie qu’il a choisie. Il lui a demandé de persévérer, car c’est au bout de l’effort que vient la récompense. Il lui a recommandé de consolider les acquis de la campagne qui vient de finir et de ne jamais oublier les valeurs pour lesquelles ils se sont engagés en politique. A savoir : l’amour du prochain, l’intérêt supérieur de la nation, l’humanisme et la générosité.

« Kkb a perdu une bataille mais pas la guerre. », a-t-il fait savoir avant d’ajouter : « aujourd’hui, je suis Rhdp, j’étais le départemental associé d’Adjamé pendant la campagne. Nous avons été des adversaires lors des joutes électorales, mais nous devons préserver les liens de fraternité qui nous lient depuis plusieurs décennies. », a indiqué l’hôte du jour. KKB de son côté a rappelé l’estime qu’il a pour son prédécesseur à la tête de la Jpdci qui est le tremplin où, tous ensemble, ils ont été forgés. Il a fait part à celui qu’il considère comme un de ses mentors, de toutes les incompréhensions dont il a été l’objet ces derniers mois au sein de sa famille politique conduite par Henri Konan Bédié. KKB a rappelé que ce dont il a horreur, ce sont les incohérences dont font preuve certains de ses ainés et devanciers en politique. Notons que la rencontre a eu lieu au domicile de Koné Mahamadou.

sercom



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire