Activement recherché, Koundouno réagit: « Si on me reproche d’une infraction… » | Africa Guinee


CONAKRY-« Activement recherché » par les autorités, Sekou Koundouno, vient de réagir ! Dans un message qu’il a transmis ce soir à notre rédaction, le responsable des stratégies et planification du FNDC, prévient qu’il n’est ni un « criminel », ni un « délinquant ». Et que si jamais, on lui reproche d’une quelconque infraction, qu’on lui dépose une « convocation ».

« Ce n’est pas Sekou Koundouno qui est recherché par monsieur le procureur de la république Sidy Souleymane N’diaye, car, Sekou Koundouno, responsable des stratégies et planification du FNDC et administrateur Général du Balai Citoyen, a un domicile connu de tous, un lieu de service et jouit des droits civiques et sociaux. Si on me reproche d’une quelconque infraction, qu’on me dépose une convocation en bonne et due forme aux lieux indiqués… Je ne suis ni un criminel, ni un délinquant « , a réagi l’activiste.

En exécution d’une « commission rogatoire » émise par les autorités judiciaires, Sékou Koundouno ainsi que plusieurs autres responsables du principal parti de l’opposition « UFDG », sont activement recherchés, a annoncé ce mardi 10 novembre 2020, le procureur de Dixinn, Siddy Souleymane Ndiaye. Ils auraient, selon le magistrat, proféré des menaces de nature à « troubler » la sécurité et l’ordre public.

Sékou Koundouno, souligne que  » le procureur devait s’atteler à trouver les assassins,  commanditaires,  coauteurs,  auteurs et complices des assassinats des militants et sympathisants du Front National pour la Défense de la Constitution-FNDC et de l’opposition par les forces de l’ordre sous le commandement de la hiérarchie de la police,  gendarmerie et de l’armée… puis rendre les différents résultats d’autopsie aux parents des militants de la démocratie lâchement assassinés pendant cette lutte anti troisième mandat de monsieur Alpha Condé« .

Le responsable des stratégies et planification du FNDC se dit « déterminer une fois de plus à user de tous les moyens légaux en la matière afin de faire respecter l’ordre constitutionnel bafoué par le régime de monsieur Alpha Condé ».

A suivre…

Africaguinee.com



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire