Cameroun/Mozambique: Les Mambas prêts pour la confrontation


Arrivée au Cameroun lundi dernier, l’équipe du Mozambique est particulièrement motivée à en découdre ce jeudi.

Ce 11 novembre vers 10h, à l’arrivée de l’équipe de CT à l’hôtel La Falaise Akwa où est logée l’équipe nationale de Mozambique, l’ambiance est à la détente. A l’entrée du salon de l’hôtel, un joueur est au téléphone… A l’intérieur, le reste de l’équipe prend le petit déjeuner. Les visages affichent une mine détendue. Une sérénité qui traduit la qualité de l’accueil réservé aux Mambas du Mozambique. Et le sélectionneur, Luis Gonçalves n’a pas hésité le faire savoir. « Nous avons été très bien accueillis ici. Les gens sont très chaleureux et très hospitaliers. Nous nous sentons bien ». Au sujet de la double confrontation annoncée contre les Lions, les Mozambicains la préparent depuis l’an dernier, à en croire le coach. Le processus a cependant été stoppé net par l’avènement de la pandémie du Covid-19. Arrivée lundi dernier à Douala, l’équipe poursuit avec des séances quotidiennes au stade annexe de Bépanda.

« Nous préparons notre équipe sur la base de nos connaissances professionnelles. Nous avons une parfaite maîtrise des joueurs que nous avons sélectionnés. L’objectif est qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour servir l’équipe », a fait savoir le sélectionneur, de nationalité portugaise. Compte tenu du temps de préparation limité, le staff du Mozambique a opté pour des exercices sélectifs et pointus. Le visionnage d’un match des Lions indomptables a constitué une étape importante de cette préparation.

Et les Mozambicains ne cachent pas leur ambition pour la Can 2022 : obtenir leur ticket de qualification et « revenir au Cameroun ». Après avoir visionné les images présentant le stade omnisports de Bépanda rénové, les Mambas ont fait hier la reconnaissance de l’aire de jeu, théâtre de la confrontation de ce jour. C’est donc avec assurance que la sélection mozambicaine va affronter les Lions indomptables ce 12 novembre.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire