Assemblée nationale : le ministre des PTNTIC auditionné à la commission infrastructures notamment sur le coût élevé de la communication


Le ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa a répondu, ce jeudi 12 novembre, aux préoccupations des députés membres de la commission infrastructures, aménagement du territoire et NTIC à l’Assemblée nationale. Les préoccupations ont porté généralement sur la politique générale du secteur des PTNTIC notamment la poste, le coût élevé de la communication en RDC, la fibre optique et son apport à la poste, la nouvelle taxe et les télécoms.

Augustin Kibasa pense que les bases « solides et fiables » doivent être mises en place pour une réussite de la transition digitale du pays de sorte que le concept du numérique soit une réalité palpable par tous les congolais.

« La RDC est à la croisée des chemins sur la voie de son développement économique numérique. Pour réussir notre transition digitale, des bases solides et fiables doivent être mises en place afin que le concept du numérique et son vécu palpable se développent et mûrissent non seulement à Kinshasa mais aussi dans d’autres villes et territoires du pays. Ainsi, notre stratégie repose sur les infrastructures, socle du développement du numérique et la poste moderne qui est au centre de l’essor du numérique », explique Augustin Kibasa, ministre de PTNTIC.

Modero Nsimba, premier vice-président de la commission infrastructures estime que les réponses du ministre ont été « très techniques ». Elles sont orientées vers une sous-commission avant d’élaborer rapport à adresser au bureau de l’Assemblée nationale en vue d’un débat à la plénière.

« Les réponses du ministre ont été très techniques. Nous les avons confiées à la sous- commission pour pouvoir les examiner avant d’élaborer notre rapport à adresser au bureau de l’Assemblée nationale qui le soumettra à la grande plénière », dit-t-il.

Au sujet de la nouvelle taxe controversée sur le téléphone, Augustin Kibasa affirme qu’elle relève des questions sécuritaires. A cause de cette taxe, le ministre des PTNTIC a fait l’objet de plusieurs initiatives parlementaires. Il s’agit notamment des questions orales avec débat des députés Guy Mafuta Kabongo et Auguy Kalonji.

Berith Yakitenge

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire