Cameroun: Année académique 2020-2021 – L’IRIC fait sa rentrée


Durant la cérémonie d’accueil des nouveaux étudiants tenue hier, le directeur de cette école, Daniel Urbain Ndongo, est revenu sur la célébration du cinquantenaire prévue le 24 avril prochain.

Faste et solennité pour accueillir les nouveaux étudiants et stagiaires de l’Institut des Relations internationales du Cameroun (Iric). Hier, 11 novembre, cette école d’élite a lancé son année académique 2020-2021. Une cérémonie à laquelle ont pris part les corps enseignant et administratif de l’établissement. L’année qui s’ouvre fait entrevoir de nombreux défis à l’horizon.

Au plan académique, le Covid-19 va bouleverser les habitudes, obligeant apprenants, enseignants et administration à embrasser complètement le digital. « Nous avons innové au niveau de la programmation des enseignements depuis l’apparition de la pandémie, compte tenu des mesures-barrières. Avant, tout se déroulait en présentiel. Cette année, chaque enseignement se fera sur cinq jours, pour un volume horaire de 20 heures de cours magistral et 12 heures qui correspondent aux cours en ligne », explique le Pr. Stéphane Ngwanza, le directeur adjoint chargé des études de l’IRIC. Des réaménagements qui n’ouvrent pas la voie à un cursus au rabais. Au contraire, il est question pour l’administration de respecter scrupuleusement le calendrier académique, tout en s’assurant de la pleine couverture des programmes de formation.

Au plan managérial, l’Iric prépare activement son cinquantenaire, à travers un comité d’organisation mis sur pied à cet effet. Pour le directeur, Daniel Urbain Ndongo, l’évènement prévu le 24 avril prochain « sera l’occasion de marquer un temps d’arrêt, de jeter un regard rétrospectif et tracer les perspectives ». Dans ce sens, un vaste programme de réhabilitation des infrastructures immobilières, vieilles de 50 ans, a été ordonné par le chef de l’Etat. Plusieurs travaux sont ainsi en cours de réalisation, tandis que d’autres sont d’ores et déjà bouclés.

Le cinquantenaire est un défi qui interpelle également la communauté estudiantine à qui il a été prescrit assiduité, ponctualité et discipline. « Vous êtes des privilégiés, et dorénavant, des détenteurs du label Iric. Soyez fiers de votre choix, le choix de l’excellence, fiers de ce que vous avez emprunté le chemin de la référence », a martelé Daniel Urbain Ndongo aux nouveaux apprenants. Pr. Emmanuel Wonyu enseignant est allé dans le même sens lors de sa leçon inaugurale abordant le thème du développement en Afrique. « C’est à vous de remplir cette noble mission de réparation de l’Afrique, de réarmement de l’Afrique, de reconquête et de renaissance ou alors de la salir », a-t-il interpellé.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire