Attaque meurtrière sur l’axe Tin-Akoff – Beldiabé : Des partis politiques sursoient à leur campagne pour honorer la mémoire des 14 soldats tués


L’embuscade ayant entrainé la mort des 14 militaires a créé une vive émotion au sein des partis politiques. En hommage aux disparus, certains ont suspendu leur campagne présidentielle et législative pour les élections du 22 novembre 2020.

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à de multiples attaques terroristes qui troublent la stabilité du pays. La dernière en date remonte seulement au 11 novembre 2020 où un convoi du détachement militaire de Tin-Akoff est tombé dans « une embuscade tendue par des groupes armés terroristes ». L’attaque contre la « patrouille militaire » a été perpétrée « sur l’axe Tin-Akoff – Beldiabé ». Le bilan est de 14 soldats tués, faisant de cette attaque, l’une des plus grosses contre de l’armée burkinabè.

En cette douloureuse circonstance, des partis politiques aux élections présidentielle et législatives ont décidé de suspendre leur campagne en signe de deuil et d’hommage à ces 14 vaillants militaires. « Suite à l’attaque terroriste de Tin-Akoff qui a causé la mort de plusieurs soldats, tombés dans une embuscade, ce 11 novembre, j’ai décidé de suspendre les activités de ma campagne pour 48h » a annoncé Roch Kaboré, président du Faso et candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, sur son compte Twitter. Zéphirin Diabré, également candidat à l’élection présidentielle a suspendu sa campagne les 13 et 14 novembre 2020 « en signe de deuil et d’hommage aux 14 éléments des forces de défense et de sécurité tombés ».

Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) s’est inscrit dans la même logique. « En accord avec notre candidat à l’élection présidentielle, Pr Augustin Loada, je vous prie de suspendre notre campagne le samedi pour 24 heures afin d’honorer la mémoire de nos 14 soldats tombés mercredi 11 à Tin-Akoff. », a indiqué le MPS sur sa page Facebook. Le premier responsable du parti invite par ailleurs les militants et sympathisants a observé pour compter de ce vendredi 13 novembre 2020, une minute de silence avant toute activité majeure. Ces consignes s’appliquent également aux structures dans les provinces.

Du côté du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) de Tahirou Barry, les meetings du samedi 14 novembre 2020 à la Maison du peuple de Ouagadougou et du dimanche 15 novembre à Bobo Dioulasso sont aussi annulés.

Aïssata Laure G. Sidibé

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire